Sel & Savoir-faire

Sel fluoré

Le fluor

Le fluor* est un constituant essentiel de l’émail des dents. Il a largement démontré son efficacité en prévention de la carie dentaire.

La fluoration du sel

La fluoration du sel alimentaire, c’est-à-dire son enrichissement en fluor*, est un moyen de prévention de la carie dentaire efficace pour cibler une grande partie de la population. Elle a débuté en Suisse dans les années 40 puis a été mise en place dans une trentaine d’autres pays, contribuant ainsi, avec l’amélioration de l’hygiène bucco-dentaire, à la diminution des indices carieux de 40 à 80% selon les pays. La fluoration du sel de table et du sel de cuisine est autorisée en France depuis 1985, à l’instigation de la profession dentaire et de la Direction générale de la santé (DGS), comme moyen de prévention de masse de la carie dentaire.

Quand utiliser le sel fluoré ?

Un apport en fluor par voie générale (comprimé ou sel fluoré) est recommandé partout où l’eau du robinet n’en contient pas plus de 0,5 mg/l.
L’AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) réaffirmait en 2008 la place et l’intérêt du sel fluoré dans la prévention de la carie dentaire.

Place du sel fluoré dans la consommation de sel

La HAS (Haute Autorité de Santé) recommande :
– en prévention de la carie dentaire, l’utilisation du sel iodé et fluoré plutôt que du sel non fluoré,
– dans la restauration collective (cantines scolaires ou restaurations collectives pour adulte), l’usage du sel fluoré avec information des usagers,
– la promotion du sel iodé et fluoré, et sa plus grande disponibilité dans le commerce.
Le Programme National Nutrition Santé 2011-2015 (PNNS 3) se propose de faire la « promotion des sels iodés et fluorés dans le cadre de la limitation de la consommation de sel ».

Le sel vecteur privilégié du fluor

La HAS a rappelé en 2010 que le sel est un vecteur de fluor qui permet de respecter le libre choix de l’usager et de toucher une large population, au vu de sa consommation quasi universelle et de son faible coût.

Atouts du sel comme vecteur du fluor :

  • il est bon marché,
  • il est largement disponible,
  • il est technologiquement facile à enrichir et reste stable dans le temps,
  • son apport est quotidien, constant et régulier,
  • il prévient la surconsommation (son niveau de fluoration étant strictement réglementé),
  • il permet un suivi des apports en fluor de la population.
Le sel fluoré
La fluoration du sel est strictement réglementée en France :

  • Pour être fluoré, le sel doit avoir une teneur en chlorure de sodium au minimum de 97% de l’extrait sec.
  • Le sel fluoré contient 250 mg de fluor par kg de sel.
  • Le sel fluoré est toujours du sel iodé
  • Cet enrichissement du sel n’est pas obligatoire en France : il est possible de trouver du sel iodé, du sel iodé et fluoré, du sel non iodé non fluoré.
  • L’utilisation de sel fluoré n’est pas autorisée dans les aliments manufacturés. Il est uniquement disponible sous forme de sel iodé et fluoré en grandes surfaces et commerces de proximité, ainsi qu’en restauration collective (dans ce dernier cas, seulement lorsque l’eau du réseau de distribution ne présente pas une teneur en fluor supérieure à 0,5 mg/l).

Références :

* le terme défini sur le plan réglementaire est « fluorure »

Les commentaires sont fermés.